A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


Handicapé

En matière de langage, les médias audiovisuels ne contribuent pas à donner le bon exemple. On continue à parler, avec une bonne conscience imperturbable, d'un «nhandicapé», des «zhandicapés», en espérant sans doute que «l'usage», cette providence des ignorants, finira par prévaloir.
Le mot handicap étant emprunté à l'anglais, son h initial est aspiré, ainsi que tous les dérivés.
Il suffit, pour ne pas se tromper, de se souvenir que le h est considéré comme une consonne s'il est aspiré et comme une voyelle s'il est muet. S'il est muet, il y a élision ou liaison: l'homme, les hommes, «lézom»; s'il est aspiré, il n'y a ni élision ni liaison: le héros, les héros, «lé...éro».

Numéro de la ficher : 469
Mois : Octobre 2005
Téléchargez la fiche