A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


Limite (ŕ la)

Cette expression, dont beaucoup de locuteurs surchargent leur
discours, tend à remplacer à peu près tout et n’importe quoi.
A la limite signifie «si on envisage le cas extrême, si on pousse les
choses à l’extrême; à la rigueur, au pis-aller». Marque quelquefois la
concession: «Je veux bien, à la limite, admettre votre point de vue.»
S’emploie aussi, par une extension de sens abusive, à la place de
«en somme, au fond, à tout prendre, pour tout dire», etc.
On sera donc bien inspiré de ne pas faire de cette locution un
usage… illimité.
Employé parfois comme épithète; «C’est limite», c’est-à-dire
tout juste acceptable; point au-delà duquel quelque chose n’est plus
autorisé, valable, possible, souhaitable.

Numéro de la ficher : 491
Mois : Août 2007
Téléchargez la fiche